Brevet parapente Suisse

Avec l’école Anemos Parapente en Gruyère

(Un texte de Pauline A.)

Se concentrer. Sentir une légère brise sur son visage. S’élancer, courir, accélérer, courir encore. Décoller ! Voler. Aller caresser les nuages et chatouiller le soleil. Etre libre. Telles sont les sensations incroyables ressenties par tout pilote de parapente. Dès les années 70, quelques illuminés se mettent en tête de créer un engin qui leur permettrait d’imiter le vol si gracieux des oiseaux. Très vite, les alpinistes s’aperçoivent que ces quelques bouts de tissus minutieusement disposés leur permettent de s’épargner de longues heures de marche après leurs éprouvantes ascensions. Le concept est lancé et le succès fulgurant. Et c’est ainsi que commence l’histoire de ce sport hors du commun et pourtant plus qu’accessible.

Le parapente, je l’ai découvert un peu par hasard, lors d’une présentation publique. Un groupe de passionnés s’étaient mis en tête de voler aux quatre coins du monde. Ils avaient réalisé un film qui retraçait leurs aventures, notamment en Patagonie, en Nouvelle-Zélande, mais aussi au Maroc. En sortant de la présentation, je savais que, comme eux, je serai un jour pilote de parapente. Malgré mes aprioris, j’ai été surprise avec quelle facilité, on peut passer un brevet parapente Suisse. J’ai donc pris contact avec l’école Anemos-parapente, basée à Charmey. Oui, oui une école, avec des professeurs que nous appelons « instructeur » et des exercices, tous plus ou moins difficiles qu’il faut réaliser en l’air.

La formation commence alors par un weekend d’initiation. Durant ce premier module, les élèves (je vous avais bien dit que c’était une vraie école) apprennent à connaître le matériel : la voile, le siège, les suspentes et enfin le parachute de secours. Ensuite, ils passent une bonne partie du weekend à réaliser des gonflages sur une pente douce. Le but est d’apprendre à contrôler la voile et la monter sur la tête pour se préparer à un futur décollage. Enfin, ils sont coachés par un pilote professionnel lors d’un vol biplace pédagogique, où c’est eux qui prennent les commandes. Ainsi, ils peuvent visualiser les trois phases clés d’un vol : le décollage, le vol en lui-même et l’atterrissage. Pour clôturer le weekend, les élèves qui se sentent prêts, réalisent leur premier vol, sous le regard bienveillant de leur instructeur et assistés par une radio. Après ce weekend riche en émotions, débute la phase d’école en elle-même. Il s’agit là de réaliser 50 vols pour se préparer à l’examen théorique et pratique. Attendez, vous avez dit 50 vols ? Mais, il va me falloir des années… C’est aussi la première chose que j’ai pensé ! En pourtant, je me trompais ! Dès que la météo est favorable et qu’on a de bonnes conditions de vent, 3 ou 4 vols par jours sont tout à fait envisageables.

Avec plusieurs vols par weekend et un peu de chance au niveau des conditions, on peut très bien passer son brevet parapente Suisse en une saison. De plus, puisqu’on change régulièrement de sites de vols, les paysages ne sont jamais les mêmes ; ce qui ne laisse pas le temps de se lasser. Bien sûr la phase de pratique est accompagnée de cours théoriques. Ceux-ci sont indispensables pour connaître la législation et les règles de vols, mais aussi pour avoir une bonne compréhension des vents et éviter de se retrouver dans des situations périlleuses. Une fois que la théorie est bien assimilée, il faut alors se présenter à un examen sous forme de questions à choix multiples. Le chemin pour l’obtention du brevet parapente Suisse n’est alors plus très long et, une fois que l’on se sent à l’aise avec sa voile et que les 50 vols sont réalisés, on peut alors penser à l’examen pratique. Il reste à faire quelques exercices en l’air et montrer que l’on est capable de poser en toute sécurité sous le regard d’un expert. Et voilà ! On vous délivre le précieux sésame qui atteste que vous êtes pilote de vol libre.

Il serait pourtant bien dommage que l’histoire s’arrête là. Au même titre qu’un bon conducteur doit rouler, un bon parapentiste doit voler régulièrement. Qu’on se rassure, votre nouveau sport deviendra vite addictif et, passées les premières appréhensions de se retrouver seul à un décollage, vous allez très vite prendre énormément de plaisir. En fait, bien souvent on ne réalise pas le nombre de possibilités qui s’offrent à vous lorsque que vous avez votre brevet parapente Suisse. Pour les passionnés de randonnés ou de montagne, rien de plus simple. Le nouveau matériel ultra léger mis au point par les constructeurs vous permettra de réaliser de longues balades ou de clôturer votre ascension par un vol qui vous permettra de rejoindre la vallée rapidement. Pour ceux qui préfèrent les sports d’hiver, la plupart des stations de ski possède un décollage de parapente. Ainsi, vous pouvez profiter de votre forfait et terminer votre journée par un vol, plutôt que de vous agglutiner dans une cabine bondée.

Pour les moins sportifs ou ceux qui préfèrent les longs vols (on parle alors de vols distance ou cross), la plupart des terrains de décollage sont également accessibles en voiture et les fabricants ont spécialement élaboré du matériel ultra confortable. Enfin, si vous êtes plutôt globe-trotteur, il ne faut pas oublier que votre brevet parapente Suisse est valide aux quatre coins du monde. De nombreux voyages parapentes sont organisés, souvent directement par l’école Anemos en gruyère, mêlant alors pilotes et élèves. Ainsi, il est très facile de rejoindre votre groupe d’amis si vous vous lancez à plusieurs dans l’aventure du vol libre, tout en permettant à chacun d’avancer à son propre rythme dans la formation.

brevet parapente suisse Biffé
brevet parapente suisse zinal
brevet parapente suisse lac
brevet parapente suisse Anemos
brevet parapente suisse gonflage
brevet parapente suisse randonnée
Je désire m'inscrire pour

(** Pour les champs obligatoires)

Nom **

Prénom **

Adresse **

NPA **

Localité **

Téléphone mobile **

Votre email **

Date de naissance **

Votre grandeur (cm) **

Votre poids (kg) **

Remarques

En cliquant sur le bouton envoyer, j’accepte les conditions générales de vente/réservation


Print Friendly, PDF & Email